Accueil - WeeMove

Tout savoir sur la fabrication des e-liquides

Tout savoir sur la fabrication des e-liquides

Étant la meilleure alternative à la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique offre plusieurs avantages. Mais, encore faut-il que vous ayez d’excellents e-liquides pour vivre une expérience unique de vapotage. Si vous en avez assez de ces solutions préfaits insipides que vous trouvez parfois trop chères, c’est évident que le DIY est fait pour vous. Mais pour avoir un e-liquide qui vous convient le mieux et sur lequel vous avez le total contrôle, vous devez être en mesure de le faire vous-même. Cet article vous propose de plus amples détails à ce sujet.

Qu’est-ce que le DIY e-liquide ?

Le DIY (Do It Yourself) se définit comme étant le mode de consommation alternative visant à fabriquer soi-même son e-liquide. Pour obtenir le bon dosage e-liquide unique, sa réalisation nécessite les arômes, sa base et un taux de nicotine. Le DIY permet ainsi de tester et d’inventer de nouvelles saveurs. Cette solution économique et simple est fortement appréciée en raison des atouts qu'elle offre.

Pour quelles raisons faire ses e-liquides soi-même ?

Si vous prenez la décision de concevoir vous-même vos e-liquides, c’est évident que vous bénéficierez des multiples avantages qui en découlent. D’abord, le prix auquel vous revient le DIY est très bénéfique en ce sens que les mélanges provenant des marques coûtent plus cher que l’acquisition séparée des ingrédients. À cela s’ajoute le fait que vous disposerez grâce au DIY d’un juice en grande quantité contrairement aux e-liquides vendus limités à 10 ml de contenance. Il s'agit donc pour vous, l’occasion de réaliser à l’avance plusieurs consommations. Le Do It Yourself vous permet également de décider les moindres détails de votre vape personnalisée. En d’autres termes, il vous reviendra de choisir vos arômes préférés et le taux de nicotine en fonction de vos envies.

Le DIY vous aide de même à adapter la quantité de vapeur produite par votre e-cigarette. En outre, cette alternative vous donne le privilège de mélanger des saveurs de votre choix sans aucune limite. Cette solution entraine par la même occasion une satisfaction d’avoir créé un e-liquide qui n’est pas sur le marché et que vous pourrez partager avec d’autres personnes.

Les éléments indispensables pour préparer votre e-liquide

La conception d’un e-liquide nécessite :

La base

C’est un e-liquide neutre prêt à l’emploi. Ce dernier est sans goût et au taux de nicotine souhaitée. Toutefois, son choix est fait en fonction de sensation du passage de la vapeur dans la gorge, le volume et la texture de la vapeur puis le goût.

Le booster de nicotine : Il s’agit de la base neutre disposant d’une forte concentration de nicotine. En le diluant donc dans le mélange, il est destiné à accroitre le taux de nicotine de l’e-liquide. Tout booster nicotine de 10 ml de nicotine contient 200 ml de nicotine.

Les arômes

On dénombre plus d’une centaine d’arômes permettant de donner du goût à votre e-liquide. Ils sont disponibles sous les catégories, dont le fruité, la menthe, le classique, le gourmand et la boisson. Il vous revient de faire votre choix en fonction de vos préférences.

Les additifs

Bien que n’étant pas obligatoires, ils sont toutefois destinés à relever le goût de certains arômes. Ils permettent aussi de sucrer votre e-liquide final ou de lui procurer une sensation de fraicheur.

Les accessoires

Il s’agit des flacons vierges, des seringues et du matériel qui s’utilisent pour fabriquer votre e-liquide. Ainsi, pour la manipulation et le stockage de votre mélange futur, vous en aurez nécessairement besoin.

Les bonnes pratiques pour concocter votre propre e-liquide

La conception de votre e-liquide nécessite la prise de certaines précautions. Sur ce, lorsque vous manipulez la nicotine, un produit qui s’avère dangereux, bien que dilué, vous devez impérativement :

  • Mettre des lunettes et des gants de protection ;
  • Ranger les flacons nicotinés dans des endroits à l’abri du soleil et auxquels vous avez le seul accès ;
  • Éviter d’utiliser uniquement les arômes ; il faudra toujours les mélanger dans la base en faible quantité.